Soucis internes chez Microsoft, plaintes déposées

 DÉDICACES
  • Noiyys:  Hey ! J'adore votre radioooo c'est énooormeeee !!!
  • SwinnYT:  Bonjour a tous abonnez-vous a Boule2Feu
  • Remake:  Pas mal votre radio, j'aime bien
  • MrLocked:  maman, je passe sur youtube
  • MrLocked:  Slt, j'aime vos rédacteurs xDDDDD
  • gaby :  abonnez-vous a techmag
  • Vincent:  Bonsoir les jeunes, salut Valentin!
  • Niamor:  Personnellement, je serai solo à la St Valentin, mais au moins je m'aime ^^
  • Paulito551:  Je viens de découvrir cette WebRadio. Et j'adore déjà !
  • Niamor:  Même au Ski, EvoGame Radio est avec moi <3
  • Nestoune:  tu n'aura pas mon asimov x)
  • Nestoune:  FROX JE t'AIME DONNE MOI TON AWP ASSIMOV
  • Krysteau:  C'est un grand kiff de vous écouter, je me marrant tout seul. MDR un pruneau
  • Biloute:  Vous me conseillez quoi comme première voiture pas trop chère?
  • Blague du Jour :  Mon ordi est tellement vieux que son adresse IP c'est 1.
  • prof de français :  Bien romain le vendredi soir
  • lucie:  fab tu es trop beau j'ai vu ton facebook
  • DJMAPMUSIC:  chloé je t'aime !! ma femme
  • carambar:  Comment appelle-t-on un boomerang qui ne revient pas ? un bâton
  • DAFT PUNK:  romain on va faire une nouvelle tournée tu veux venir
  • barbe de pirate :  il est mon trésor ? <3
  • impaxtor:  salut de la rédac, enfin j'peux assister à la libre antenne !
  • barbe de pirate :  je navigue sur les flooooow
  • tunfou:  je t'aime romain
  • tunfou:  dj maaaaaap je t'aime !!

Soucis internes chez Microsoft

D’anciens modérateurs attaquent en justice leur ex-employeur, affirmant être traumatisés par leur travail, dénonçant un mal-être pas assez pris au sérieux par Microsoft.



Jenry Soto et Greg Blauert faisaient partie de la « online safety team » de Microsoft. Cette équipe était chargée d’éviter que les contenus violents et choquant, faisant état de signalement, se retrouvent sur le net ; notamment sur Google.

Tous les jours, ces deux employés étaient confrontés à des images « surhumaines ». Des contenus pédopornographiques, des meurtres, des viols « inhumains et répugnants ». Une situation qui a, apparemment, provoqué chez eux des stress post-traumatiques et de dépression.

En effet, M. Soto indique avoir des « hallucinations visuelles » et des « attaques de panique ». Quant à M. Blauert, il précise avoir des crises de stress post-traumatique lorsqu’il aperçoit un individu ressemblant à ceux des vidéos.

Une situation qui peut paraître folle mais qui est belle et bien réaliste puisque ce ne sont pas des robots qui font ce travail ingrat. Ce sont bien des humains, et l’exposition quotidienne à ce genre d’images peut devenir très vite traumatisants.

De l’autre côté, Microsoft se défend : « Microsoft prend au sérieux sa responsabilité de supprimer et de signaler les images pédopornographiques partagées sur ses services, tout comme la santé et la résilience des employés qui s’acquittent de cette tâche importante » indiquait ainsi le groupe dans un communiqué.

Les deux anciens employés réclament que leurs frais médicaux soient remboursés et la mise en place de mesures pour que les équipes de modération puissent bénéficier d’un programme de soutien psychologique sérieux.

En outre, nous pouvons remercier tous ces employés travaillant dans l’ombre et durement, nous protégeant de contenus horribles.

Catégories

Trailer du moment